Aérogare 2F Roissy Charles de Gaulle

MAITRE D'OUVRAGE : Aéroport de Paris - ARCHITECTE : Paul ANDREU
UNE NOUVELLE AEROGARE

Le développement des infrastructures de l'aéroport Charles de Gaulle se matérialise par la réalisation d'une nouvelle aérogare formée d'une longue voûte en béton sur laquelle viennent se greffer deux péninsules au contact direct avec les avions. La conception de ces espaces sous la forme d'une longue verrière profilée prodigue aux salles d'embarquement une luminosité inhabituelle.
Structure
La structure se compose d'une succession de fermes en acier constituées d'un arbalétrier droit et d'un double tirant cintré, triangulées par un ensemble de bielles et tirants obliques qui lui donnent sa légèreté. Les efforts sont repris en partie supérieure par une poutre-caisson qui prend appui sur la structure de la voûte, et en partie inférieure, par un ouvrage radiant en demi-roue de bicyclette ancré sur le socle en béton.
Protection solaire
La protection solaire est assurée par un brise-soleil en acier inoxydable perforé, posé à distance des vitrages. La géométrie inédite des péninsules bénéficie d'une résolution technique à la fois simple et raffinée pour créer un espace d'exception.
212 ml
Longueur de la péninsule à forme fuselée
48 à 22 ml
de largeur
13 à 8 ml
de hauteur
9000 m²
de vitrage
650 T
Poids de la charpente